L'Agroécologie cultive un monde durable !

18 avril 2020

Editorial

          L’agriculture nous est indispensable. Seulement, le développement exponentiel d’une production intensive et chimique à la sortie de la seconde Guerre Mondiale s’est avéré se retourner contre nous. Bien qu’elle répondait à des attentes d’une société à reconstruire économiquement, les scientifiques ont démontrés bien des aspects négatifs. 

 

          D’autres part, la hausse démographique a entraîné des problèmes de dépendance alimentaire et de nombreuses famines dans les pays en développement ou les moins avancés. La Révolution verte a alors fait son apparition. L’Etat propose des aides et des subventions, des scientifiques travaillent sur la génétique pour obtenir des produits à haut rendement. Et les agriculteurs sont encouragés à la culture intensive, dont l'implantation des monocultures.

 

          Bilan de l’agriculture conventionnelle : hausse de la production, baisse des famines. Mais ressort surtout un épuisement des sols, une eutrophisation des terres et milieux aquatiques, une pollution des nappes phréatiques, la destruction des écosystèmes et de la biodiversité ainsi que la production de gaz à effet de serre participant au réchauffement climatique. Le bilan côté humain est aussi à déplorer. Les agriculteurs s'endettent entraînant une hausse de suicides, les inégalités alimentaires s’accentuent et les produits consommés se révèlent mauvais pour notre propre santé. 

 

          Au vue de la situation de crise actuelle, un nouveau mouvement d’agriculteurs s’est développé. La demande des consommateurs pour un retour à des produits sains et locaux s’est accrue. La prise en compte de l’aspect écologique en agriculture s’est imposée comme une nécessité pour espérer préserver nos terres, indispensables à notre survie.  L’agroécologie semble redessiner le décor d’une agriculture durable et responsable. Elle se fixe pour mission de nourrir équitablement la planète en adoptant des méthodes respectueuses de l’environnement. 

 

          Une question plane tout de même : comment l’agroécologie se développe afin de répondre aux nouveaux enjeux dont notre société est confrontée ? On ne parle pas que de simples cultures douces ou potagers mais d’enjeux socio-économiques à échelle planétaire, se rajoutant à ça de nouveaux enjeux du type écologique, environnemental ou encore social. A travers ce blog, nous tenterons d’y répondre grâce aux différents articles. Nous aborderons les différents enjeux liés à l’agroécologie, en évoquant certains exemples de production pour illustrer nos propos. De même, les limites de cette agriculture seront fixés. Enfin la question de pouvoir nourrir tout le monde clôtura notre blog.  

 

          Mais l’agroécologie pourra-t-elle s’imposer comme la nouvelle agriculture de demain ? Fait-elle face à des enjeux socio-économiques trop lourds à porter ? Ces questionnements alimentent les craintes et controverses de chacun.

Posté par BTSGPN2019 à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]